Le rapport quadriennal de défense et les éléments de réserve


Raymond E. Bell Jr.

Tous les quatre ans, le Congrès américain demande la publication d’un rapport complet du Ministère de défense, connu comme rapport quadriennal de défense. Ce rapport est un document qui informe le Congrès sur les actions du Ministère de la défense afin de garantir la défense des Etats Unis dans les quatre années à venir. Le rapport offre une vue générale sur l’accomplissement des tâches des différentes armées selon les directives du Président, ses conseillers et les fonctionnaires du Ministère de la défense. Le rapport quadriennal de défense est donc non seulement un rapport actuel sur le statu quo des Forces armées, mais il décrit aussi la réalisation des changements et modifications dans les domaines de la stratégie nationale, structure des Forces armées, modernisation, réorganisation et disponibilité opérationnelle. Depuis la première demande du Congrès américain de présenter un rapport quadriennal de défense, les sept éléments de réserve des Forces armées américaines ont seulement joué un rôle secondaire dans ces rapports. Depuis, le rapport n’a presque pas touché les intérêts de la Garde nationale des Forces terrestres, de la Réserve des Forces terrestres, de la Garde nationale des Forces aériennes, ainsi que des Réserves des Forces aériennes, de la Marine, de l’Infanterie de marine et de la Garde côtière. Ce traité montre dans quelle mesure les éléments de réserve ont été pris en considération dans le rapport quadriennal depuis sa première présentation au Congrès en 1997. Il n’y a aucun doute que les éléments de réserve sont devenus une partie centrale des Forces armées américaines pendant les dix dernières années. Avant l’an 2010, ils n’étaient presque pas mentionnés dans les trois rapports quadriennaux de défense envoyés au Congrès. D’un autre côté, les éléments de réserve étaient clairement reconnaissables dans le rapport quadriennal de défense de 2010 à cause de leur rôle au Kosovo, lors de l’occupation de l’Iraq et pendant la guerre en Afghanistan - peut-être pas en chiffres mais en tout cas par leur importance. Il est important de savoir que les éléments de réserve ont trouvé beaucoup d’appui chez le destinataire du rapport quadriennal de défense, le Congrès américain. Comme les éléments de réserve peuvent faire ce qui, concernant les moyens financiers, aboutit à une manœuvre d’esquive autour de leurs contreparties actives militaires, esquive exécutée par les députés du Congrès et les sénateurs, on ne peut pas accorder une importance absolue au nombre des mentions dans le rapport quadriennal de défense. A part les considérations budgétaires, le rapport quadriennal de défense nous donne, malgré son manque de contenus concrets sur les éléments de réserve, une vue détaillée sur la situation des Forces armées américaines et sur la direction de la stratégie nationale du gouvernement des USA.
Le rapport quadriennal de défense représente donc un rapport et non pas une directive qui exige son exécution. C’est également un document qui, si le Congrès des USA l’exige, peut faciliter l’identification des éléments importants pour la défense nationale. Le fait que le Congrès ne peut pas laisser inconsidérés les contenus du rapport, n’empêche en aucune manière le gouvernement de planifier et de prendre des mesures appropriées pour défendre les USA contre toutes sortes d’adversaires.