Le long chemin de l’Allemagne :
du pays « consommateur » de sécurité à
la politique de défense active, jusqu’au
« producteur » de sécurité coopérant
à l’international

Wulf-W. Lapins

 

Du commencement de l’« ancienne » République fédérale d’Allemagne en 1949 jusqu’à sa fin en 1990 où la révolution pacifique a entraîné la formation de l’unité allemande, un spectre a hanté les milieux politiques responsables de la sûreté extérieure de l’Allemagne : le spectre des capacités de défense jugées précaires dans leur fixation sur la perception constante des menaces d’une potentielle attaque militaire soviétique