Les défis dans le développement des forces armées au début du XXIe siècle - le monde et la Pologne

Stanisław Zajas

 

Le passage du 20e au 21e siècle est une période de changements très importants et décisifs sur le plan de la politique internationale, surtout dans le domaine de la sécurité, et cela dans le monde entier ainsi que dans les états et sociétés individuels. Le procès dynamique de changement est surtout lié à la dissolution du Pacte de Varsovie et à la garantie de sécurité et de développement économique, surtout en Europe. La Pologne est membre de l’OTAN et de l’UE. Grâce à ces affiliations, notre niveau de sécurité a augmenté. Cette situation résulte aussi des principes de l’OTAN (article V du Traité de Washington) et de l’affiliation à l’Union Européenne. Cela veut dire que l’OTAN et l’UE sont obligées de s’adapter sur le plan politico-militaire aux défis présents et futurs. La probabilité de l’éclat d’un conflit armé global est toujours considérée comme peu vraisemblable. Les menaces principales, par contre, résultent des dangers suivants : terrorisme international, prolifération des armes de destruction massive, éclat de conflits locaux basés sur des tensions religieuses, ethniques, économiques mais aussi sociales, décadence de certains états et criminalité internationale. Pour empêcher et résoudre les menaces qui résultent de telles situations de crise, un engagement plus fort du côté de l’OTAN, de l’OSCE et de l’UE va être nécessaire. Afin de pouvoir participer à de tels projets, les forces armées de l’OTAN doivent disposer de composants déjà préparés, composants qui se distinguent par une grande mobilité et un temps de préparation court pour des opérations militaires de longue durée dans des régions lointaines. De nouvelles menaces pour la sécurité et la stabilité impliquent une nouvelle conception quant au développement, à l’emploi, à l’équipement et à l’entrainement des forces armées. L’effort principal de telles forces va donc se déplacer d’un emploi militaire classique vers la lutte contre des menaces. De telles menaces sont difficiles à identifier, surgissent subitement et constituent un danger global pour la politique, la société, l’économie et le militaire. La disposition des unités proprement équipées et formées est capable de contrer les menaces mentionnées plus haut aujourd’hui ainsi que dans le futur. Des analyses sur ces sujets nous montrent que l’importance de la conduite de guerre interconnectée va se développer continuellement dans le futur. Le concept de base d’une telle conduite de guerre est la garantie d’une supériorité en informations par la création d’un réseau commun d’informations. Ainsi, il est possible de passer des informations actuelles et indispensables sur la zone d’action à tous les participants. Les forces armées de la Pologne seront obligées de changer leur tactique actuelle afin de mettre sur pied une défense efficace et de pouvoir participer à des missions internationales en dehors de leur territoire national. L’atteinte de ces buts et compétences ne dépendra pas seulement de nos ambitions nationales mais aussi des moyens économiques de notre état. La Pologne va, aussi dans le futur, participer activement à la communauté internationale et, ainsi, rester un allié et partenaire fiable qui va contribuer de manière importante au maintien de la paix sur le plan régional et international.