Le processus de recherche militaro-scientifique

Andreas Alexa


Le processus de recherche militaro-scientifique s’oriente surtout vers le processus de recherche linéaire. Par l’utilisation de méthodes scientifiques et militaro-scientifiques généralement reconnues, méthodes qui correspondent aux critères d’objectivité, de fiabilité et de validité, il est possible d’arriver à des résultats compréhensibles et vérifiables. Ainsi, la recherche militaro-scientifique contribue, d’une part, au développement de la science militaire en tant que telle et, d’autre part, elle montre des solutions possibles pour des problèmes actuels situés en dehors du militaire.

Le travail militaro-scientifique exige surtout un travail responsable, ce qui implique honnêteté, objectivité, une utilisation claire des termes, intégrité, clarté, universalité (dans des limites définies) et contrôlabilité. Dans ce sens, il est décisif que des déclarations et des argumentations soient formulées de façon compréhensible, crédible, mais, si possible, sans éléments manipulateurs.

Par la recherche ciblée et fonctionnelle dans le domaine militaire, d’une part sous forme de recherche sous contrat, d’autre part des projets initiés par soi-même, on fournit des connaissances concernant l’objet de connaissance de la science militaire. Néanmoins, la prise en considération et la mise en œuvre des connaissances gagnées n’est plus entre les mains des scientifiques militaires, mais dans le domaine d’activités du ministère de la Défense. Une recherche militaro-scientifique est seulement terminée quand la relation avec l’état actuel de connaissances est établie sous forme d’une présentation du résultat. Dans ce cas, il faut indiquer ou au moins estimer dans quelle mesure on peut généraliser les connaissances gagnées et, par conséquent, contribuer à l’explication d’un problème supérieur. Par la vérification ou la falsification d’hypothèses, on fournit une contribution à la réponse de la question de recherche. Il n’est pas nécessaire qu’une telle vérification ou falsification soit globale, il est tout à fait possible qu’elle se réfère seulement à une partie de la question.

La science militaire se concentre sur l’étude des principes dans le cadre d’une théorie orientée vers des principes et sur une réflexion sur ceux-ci par rapport à l’environnement actuel, les pensées et analyses ainsi qu’une pratique permanente. Seulement ainsi, on peut arriver à un gain de connaissances scientifiques et pratiques. Par sa mise en œuvre adéquate, il est possible d’arriver à un vrai art de commandement.

En Autriche, la science militaire a connu un essor dans les Forces armées durant les dernières années par la mise en œuvre de programmes d’études en hautes écoles spécialisées et par un travail intensif dans les domaines de la recherche et de l’enseignement.